Rien de plus aride que le mot haine qui compromet la reddition de la paix en terre palestinienne

Publié le par Anton Caraffa

link

le-mur.jpg

link

Rien de plus aride que le mot haine qui compromet la reddition de la paix en terre palestinienne

La persistance  dans la génuflexion des multiples essais de réconciliation des autres et des uns ,est le symbole même du " repartir du pied gauche pour recommencer en partant du pied droit ".

Même si la Palestine est en partie occupée par les Palestiniens , la véritable patrie des uns et des autres ,est là où la perdition est la vertu du monde en état d' ébullition permanente .

 

Hier soir Dominique de Villepin a nommé plusieurs fois le mot Force et redit la chose la plus éclatante qui compte :le choix de l a paix est un choix de compromis vers lequel Israël a été détourné par un mur périlleux  d'  immense crise de modules d' extension.

Nous  en vivons et en périrons  tous , perdus  et retrouvés dans  une gigantesque vision  d' apocalypse .

Site Meter

Publié dans PALESTINE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article