Arnold SchÖnberg La nuit transfigurée de sable et d' or .

Publié le par Anton Caraffa





schoenbergvision1910.jpg

Vision 1911  peinture  d'Arnold  Schönberg 
La nuit  transfigurée de Arnold  Schönberg
lin
   

http://www.ina.fr/art-et-culture/musique/video/I07338699/la-nuit-transfiguree.fr.html

 

 ......... encore un jour éternel de l'attente ... Oh oui tu ne te réveilleras plus jamais... des milliers de personnes passent ... Je ne te reconnais pas ... Tous vivent, leurs  yeux lancent des flammes ... Où es-tu? ... Il fait noir ... ton baiser comme un phare dans ma nuit ... mes lèvres brûlent et brillent ... te rencontrer ... Oh, tu es là ... Je cherchais ... (fin d’Erwartung) 


Ce monodrame, en un seul acte, pour une seule voix et un orchestre fourni, est dense comme la forêt inquiétante et proche. C’est tout entier un monologue intérieur. Celui d’une femme seule dans la nuit.

Femme attendant son amant, et qui d’ailleurs l’a sans doute tué elle-même par jalousie, femme entre peurs, panique et délire.

Toute l’action se passe entre la nuit et l’aube.

 

Mais sur une ligne de crête oû l 'âme encore enveloppée d' un peu de chair regarde de part et d' autre ,

l 'on peut à condition de revêtir la parure d' ailes ,évoluer de vertige en vertige , toujours plus haut .

Comment concevoir cet inconcevable si ce n 'est poussé par la musique ?

Une expérience musicale supra- musicale à ne partager que dans l a pénombre d' une pièce familière, un grenier de ferme, une piaule d' étudiant , un gourbi dans le désert , idéalement plus souhaitable pour sentir passer à portée d'aile les étoiles et,quand la main pleine de sable s'entrouvre,la terre ,doucement devient illuminée.

Arnlod Schonberg désirait que sa musique ne s' adresse pas à la masse .

 

La bestialité littérale de la vie politique au xxe siècle, la régression de

l' inhumanité grogne et crie par la bouche de l 'idole pop ou de la rock star .Quelles le veuillent ou non , ce sont des hurle-vérité.Geoges Steiner .

 

 

 

Site Meter

Site Meter

A la une

Publié dans MUSIQUE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article