Henry Corbin: le troisième homme entre Teilhard et IBn Rabi ,les cher­cheurs d 'âmes

Publié le par Anton Caraffa

SAGESSE.jpg

CORBIN--HENRY.jpg

Pierre Teilhard de Chardin meurt le 10 avril 1955, jour de Pâques, à New York. Un an plus tôt, au cours d'un dîner au consulat de France, il confiait à des amis : « j'ai­merais mourir le jour de la Résurrection ».

 

Décalage horaire de 700 ans entre IBn Rabi Appelé aussi « Cheikh al-Akbar » et Teilhard de Chardin au cours du quel un espace de pen­sée et d' inspiration a été mis en œuvre .

.Henry Corbin  considère IBn Rabi comme « un des plus grands théosophes vi­sionnaires de tous les temps ».

Le monumental rapport est la vision des deux penseurs du monde chrétien et du monde musulman en des temps perspicaces de la modalité de la pensée ,pareille à une matière qui serait le double de la réalité terrestre dans une muraille de verroterie bigarrée avec de l 'argent , de l 'or et un verre quelconque venant du quin­cailler du coin de la rue .

Maintenant arrivons au magique mariage de Teilhard et Ibn- Arabi: le premier est celui qui a vécu en Europe au XXe siècle , philosophe et homme de foi à avoir éclairé le monde de sa ma­gique lanterne virale et magistrale dans le chaos calamiteux du récit biblique du catéchisme chrétien. Ses recherches ont été à la fois charismatiques ,minimales ,cheminant sur la voie de la charité et dans sa partie d e la science .

 

Mais son degré de connaissance en paléontologie a donné­ par delà les montagnes de pages de dévotions des éléments d' avancement pour se mettre au niveau de la connaissance des hommes depuis le début de l ' univers .

"La divinisation des activités est un méga pont entre la vie sur terre et la vie dans le ciel ":N'oublions pas que l 'âme humaine , si créée à part que notre philosophie l ' imagine, est inséparable dans sa naissance et sa maturation del ' Univers où elle est née . "C'est nous , par notre activité, qui devons en rassembler industrieusement les éléments partout disséminés;

 

Analogie entre IBn Rabi et Chardin est une narration de maître à maitre dans le jardin des Hespérides.

Ma compréhension de la pensée de IBn Rabi a été de me dire que le mot magie a été la plus vigoureuse vision du mot de Ibn :" Le ciel et la terre sont les montages de l 'âme du monde humain, véritable péril de la pensée sans tarir de mutations et d' artefacts."

 

..........................................................................................

 

 

Site Meter

Publié dans Spiritualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article