Être chinois en Chine ou Français en France ?Badiou-Finkielkraut

Publié le par Anton Caraffa

http://ce-soir-ou-jamais.france3.fr/?page=emission&id_rubrique=1067

  Ce soir ou jamais   

Dans ce petit monde terrestre où le mot argent est tellement important que la pensée est dévoyée, je suis pareille à ce petit menuet qui apprend à danser aux élèves d e la maternelle sans autre principe que la magique règle de la mesure des mots et des valeurs de la magie de la pensée .

 

Mais que doit devenir la France, hors débat?

Moi aussi je vais pousser le bouchon un peu plus loin que cette émission ,au vu de mes très faibles compétences et mes arrogances musclées , mettre mon grain de sel entre deux personnages aussi talentueux que A.Finkielkraut et A.Badiou dans l 'émission menée avec maestria discrète de F.Taddéi .

Différents tapis de prières, différents prie-Dieu, combats

d' idées,faciès de lune ou de soleil, , les gens doivent se glisser dans la brèche d' une France aux multiples options , , différentes valeurs, différentes couleurs, différents prie-Dieu,différents tapis de prières .

 

Avec tous nos baladins politiques de tout bord,les émigrants en état de choc ,partis de leur pays sans autre bagage que leur propre culture , devraient trouver la chance d'être non seulement prêts à devenir adultes , mais à fonder un centre de famille pour c eux qui arrivent en état de naïveté dans le domaine de la compréhension du monde des occidentaux pleins de munitions sonnantes et trébuchantes , dans un discours de valeur de partage sans en chercher de bénéfice .

 

La France murie aux vents de la mugissante déferlante de la finance , la France des héritiers, la France "la France d e la biturepride",

la France des petits cafés ,la France de la douceur de vivre des uns , et de la furie de développement de bénéfices des autres ,où la loi du chiffre d' affaires devient la colonne vertébrale d e toutes les vertus, (voir les obèses de l 'appât du fric),que A.Badiou dénonce en y ajoutant sur un registre plein de sagesse et d' humour :

"Les Droits de l 'Homme , ce n 'est pas une sauce tartare mais une tradition déposition dépositaire de l ' universalisme"

Là, je me commence à pr endre au sérieux le poids des mots ,

"La France de tous " ,c e doit être cela qu ' il faut finir par faire comprendre et accepter .

voila le magistral problème de ce 21 e siècle , variante de la drôlerie amenée avec esprit

par A.Badiou :

 

"Si on peut traiter et résoudre une contradiction antagonique par le moyen de la contradiction au sein du peuple , on doit le faire , si on peut le faire , on doit le faire ....

Mao Tsé-toung,

Site Meter

Commenter cet article