EN AVOIR UN OU PAS

Publié le par Anton Caraffa

Les-Bords-de-l-Oise--huile-sur-toile--90-x-182-cm--1859-.jpg

Picasso-Matador-et-femme-nue-1970-Mus-e-Berggruen-Berlin.jpg

 

Il faut avoir une dose de magie dans l 'œil pour parvenir à voir un tableau.

Je ne saurai jamais ce que l 'autre a vu , en posant son regard sur la même toile que moi.

Et moi? Qu'ai -je  donc d'unique pour pouvoir en parler ?

Quel est cet éclat qui m'assaille pour que sans un savoir académique ,utile aux enseignants ,je sois subitement animé de ce pouvoir de vision magique ?

Dans ce tableau de C.-F. Daubigny, Les Bords de l'Oise, je sais sans que Théophile Gautier me l 'ait soufflé tout l 'abandon et la sérénité d' une nature d'époque .(lui qui écrivait en 1859: «Nulle part la touche ne cherche à se faire voir: il semble que la toile exposée devant le site se soit peinte toute seule par quelque procédé magique et d’invention nouvelle )

Et d'une façon différente , j'ai l 'œil qui ricoche devant le matador et la femme nue de Picasso .

Amanite ,ou chamanite ?, le mot peinture est un caravansérail du monde des âmes et seulement des  âmes

Site Meter

Site Meter

Publié dans Consécration -Art

Commenter cet article