Dynastie Wei-cimetière chinois -Canaletto-Vedute-Pari de la réalité sur le rêve

Publié le par Anton Caraffa

'chine-1.jpgCanaletto-_Veduta_del_Palazzo_Ducale.jpg
scène de  banquet : seigneurs  et invités vont boire  Canaletto vedutta Palazzo Ducale
 du vin chaud en  écoutant les musiciens

canaletto-gran-canal.-sta.-maria-de-la-salute.jpgchine-2.jpg       Deux  garçons ramassent  des feuilles  de  mûrier


Canaletto  Grand  canal Santa Maria  del Salute

"C'est toute  la  vie quotidienne de laChine  profonde au IIIe siècle  de notre  ère qui apparait dans les peintures ornant  les  tombes  fouillées depuis  une quizaine  d' années dans le GANSU.
Cette  bande dessinée s'étale  sur des centaines  de briques peintes  couvarnt  les murs .
Dans le désert , entre le Gobiau nord  et  la chaîne  des Qilianshan  qui , au sud, culmine à  près de 7000 m, il fallait que les  âmes  des morts puissent reposer en paix.
Ces  tombes  s' intégrent à la longue  chaîne de tombeaux qui ont connu leur  apogée  en Chine avec  celui  de Qin Shi Huangdi , le grand  empereur Han  enseveli à Xian vec son armée de terre  cuite ."(L'OEIL Mars 1995)

Mêmes "choses  vues" dans les  "vedute " de Canaletto avec  ses petits  personnages .
.Les personnages  des vedute  sont les musiciens  de Venise en fête , miniaturisés par Canaletto .
La  magie  du  Grand Canal  a l 'air  d' être un prétexte  pour mener le  combat de la vie sur le quotidien .
 Façon de  cimetière menée par un XVII e  siècle en état  de magie permanente  pendant  que le petit peuple vit en marge, en habits  d' apparat .
Regards  de notion  du monde avec le philtre des yeux de la  société de la politique en  mutation  vers le mouvement des  républiques en  marche .
Pari de la  réalité  sur le rêve .

Site Meter





 

Publié dans Peintres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article