Dante -Divine Comédie- Enfer-Inferno (1)

Publié le par Anton Caraffa

14dante.jpg
Dante peint par Boticelli

Nel mezzo del cammin di nostra vita

mi ritrovai per una selva oscura,

ché la dirita via era smaritta.

Ahi quanto a dir qual era é cosa dura

esta selva selvaggia e aspra e forte

che nel pensier rinova la paura !

 traduction  de  Jacqueline  Risset

 

Au milieu du chemin de notre vie

je me retrouvai par une forêt obscure

car la voie droite était perdue .

Ah dire qu 'elle était est chose dure

cette forêt féroce et âpre et forte

qui ranime la peur dans la pensée .

 

 

 Rarement un sizain érigea une telle frontière , un tel conditionnement entre vie et  non-vie .

Mais le mot culminant de cette vision de forêt est certainement le mot "via" qui est la voie et la voix du chant de la magie de la forêt obscure

..Magie analogue au chant des génies du monde de l ' obscurité .

Même dans les ramures des arbres le chant des oiseaux est mort .

Mais la forêt est sans doute le lieu le plus favorable à la vision du moment de la vie de Dante qui a 35 ans et qui va naitre en descendant dans le milieu du monde des humains sans corps et sans âme .

Ce sizain est en somme le moment le plus méritoire de la pensée - vérité de simulation de la mort ,état de la disparition du corps humain ,état d' irréalité en végétal et en animal .

La menée vers le fond de la forêt, met le poète en état de vie et mort à la fois .une sorte d' état binaire ou l 'enchantement du jour est venu tout obscurcir .

 
Site Meter

Publié dans Les Écrivains

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article